Article Ouest-France du 28 octobre 2016

Une petite coquille s’est glissée dans l’article.
C’est le mardi que nous manquons le plus de participants.
qigong_img_2016-10-28_ouest-france-respirer_avec_le_qi_gong

Quelques éléments pour appréhender le Qi Gong

Le Qi Gong est un art énergétique issu des traditions Bouddhiste, Taoïste et Confucianiste.
Le Qi ( prononcer Tchi ) se traduit par « souffle », énergie de vie. Il correspond au sanskrit prana, au grec pneuma, à l’hébreu ruah, au latin spiritus, à l’arabe coranique er-ruh, au français esprit. Il est universel. C’est la force originelle, la force vitale.
Le Qi Gong, est une gymnastique traditionnelle chinoise et une science de la respiration qui est fondée sur la connaissance et la maîtrise de l’énergie vitale. Elle associe mouvements lents, exercices respiratoires et concentration. Le terme signifie littéralement « exercice (Gong) relatif au Qi », ou « maîtrise de l’énergie vitale ».
Dans une perspective plus large, « Qi Gong » signifie « méthode et efficience du souffle » et regroupe des techniques traditionnelles de gymnastique, de respiration, de méditation, de visualisation qui proviennent de contextes taoïstes, bouddhiques, néo-confucéens, savants ou populaires.
Les effets allégués d’une pratique régulière du qi gong sont l’augmentation de la capacité de prévention et de guérison des maladies et des blessures, le maintien de la bonne santé, l’augmentation de la qualité de vie, de la longévité, le développement de soi, le développement de dons de guérison et d’autoguérison.

Techniques du Qi Gong
La pratique du Qi Gong s’organise en deux types d’entraînements: les exercices dynamiques et les exercices statiques. Ils ont tous deux les mêmes objectifs: la prise de conscience de l’énergie, son ressenti, la circulation de cette énergie dans le corps par les méridiens et l’ouverture de ceux-ci. Par ouverture on entend la dissolution progressive des obstacles qui empêchent le Qi de circuler selon les circuits naturels. Ces obstacles proviennent du résultat de tensions physiques, mentales et émotionnelles. Ainsi que du degré d’évolution, de la subtilité du corps de chacun.
Le travail dynamique
Il s’articule en une série d’enchaînements qui s’apparente au taiji quan. Ce sont « le vol de la grue », « les huit pièces de soie », « l’oie sauvage », « l’ours », « le tigre », etc. On y ajoute des massages ou des auto-massages.
Ces enchaînements sont effectués de manière fluide, sans retenir ou bloquer la respiration, sans contractions ou extensions excessives des muscles et articulations, ce qui bloquerait la libre circulation du Qi.
Le travail statique
Il est composé de méditations assises ou debout et d’exercices pratiqués debout (exercices semi-statiques de respiration consciente accompagnant la circulation du Qi). On y ajoute la pratique des sons curatifs et du sourire intérieur.

Côté ALB Qi Gong
Les enchaînements sont nombreux et sont proposés en fonction du niveau de pratiques des adhérents et des préférences des différents professeurs.
Les cours sont structurés de manière à offrir un contenu fait d’enchaînements traditionnels d’une part et d’une pratique plus particulière d’autre part qui diffère d’un cours à l’autre et d’un professeur à l’autre.
Le mardi nous verrons les huit pièces de brocarts, un enchaînement classique, et la pratique du Zhi Neng Qi Gong, (dit « Qi Gong de la sagesse ») qui est une pratique plus intérieure et comporte plusieurs niveaux pouvant s’échelonner sur plusieurs années.
Le mercredi, la partie traditionnelle sera composée des huit pièces de brocard, des 20 mouvements essentiels du Qi Gong et suivant le créneau choisi, le Qi Gong du bâton, le jeu des 5 animaux ou du Nei Yang Gong (« Qi Gong pour nourrir l’intérieur ») une méthode orientée vers le domaine thérapeutique.

En fonction des créneaux, nous offrons un large choix de pratiques différentes adaptées aux débutants comme aux pratiquant confirmés. il n’y a pas de limites physiques, la pratique régulière du Qi Gong permets à certains de nos membres de mieux vivre leurs problèmes de santés, que ce soit des problèmes chroniques ou des sorties de longues maladies.
Il n’y a pas non plus de limite d’âge cette année la benjamine a 22 ans et la doyenne 87.